Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

TRAIN GRATUIT POUR LES POLICIERS : LES PRIVILEGES POUR LA POLICE NE TARISSENT PAS

mars 31, 2021

– Darmanin accède à toutes les demandes des syndicats de police –

Aujourd’hui, le ministre de l’intérieur a annoncé la gratuité des transports pour tous les policiers dès 2022. Dans 9 mois, donc.

Une revendication de longue date des syndicats de police, dont l’accord est un geste hautement symbolique et inquiétant. Lors du Beauvau de la sécurité débuté en février dernier, il était déjà question de renforcer le statut des policiers et de nombreuses promesses en leur faveur, sans contreparties. Promesses qui mettent un temps record à devenir réalité !

La gratuité des transports pour les forces de l’ordre a déjà été mise en œuvre par Christian Estrosi, Xavier Bertrand et Laurent Wauquiez dans leurs régions respectives. Par les pires réactionnaires, en somme.
De même, des propositions de loi par la droite avaient déjà régulièrement été émises depuis des années, généralement après chaque attentat : des drames utilisés, manipulés pour justifier que la police soit favorisée et accélérer toujours davantage le tour de vis sécuritaire alarmant.

Pourtant, on se souvient du soi-disant « scandale » en 2019 : les cheminots et leur privilège de tarifs réduits sur les trains… coûteraient trop cher ! La Cour des Comptes s’était émue des chiffres des trains gratuits et réduits pour les usager.es salarié.es de la SNCF, demandant à la SCNF de limiter voire supprimer l’avantage des cheminots. Les politiciens avaient alors crié au privilège inacceptable sur cette facilité de circulation, et dans le même temps, s’accordaient pour mettre un terme au statut des cheminots. Pour autant, depuis 15 ans, on compte pas moins de 22 000 cheminots en moins à la SCNF qui a procédé à de nombreux licenciements, pour toujours 30 000 km de voies ferrées en pleine expansion à entretenir ! On ne peut pas dire la même chose des effectifs policiers, tellement embauchés que leur niveau cognitif est trop limité.

Par ailleurs, les cheminots ne profitent pas tous du billet gratuit pointé du doigt : Ce sont surtout les salarié.es les plus aisé.es, les cadres, qui profitent des billets chers pour partir en vacances. Les moins aisé.es eux, utilisent les billets à taux réduit pour… aller travailler.

Donc le gouvernement, dès cet été, va adopter des mesures budgétaires pour des nouvelles faveurs aux policiers. Après avoir offert à tous les commissariats de France des SUV flambants neufs, prévoir de renouveler l’uniforme des milliers de policiers, les protéger de tous les risques judiciaires, leur assurer la légitimité dans tous leurs actes de violences….

Pendant ce temps, les hôpitaux sont indigents, il y a près de 5000 personnes luttant contre la mort en réanimation dont les services sont totalement saturés, faute de moyens adéquats et d’une gestion de la pandémie calamiteuse.

Avec le SNU bientôt obligatoire, l’objectif est clair : avoir une population dans les rangs et des policiers aux pleins pouvoirs et privilèges.

Le néo fascisme en marche.

25k
fb-share-icon171262
27k
Cette article a 893 vues