Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

SOLIDARITE AVEC LE PEUPLE OUÏGHOUR !

juin 26, 2021

Nantes-Afghanistan, solidarité !
Rassemblement de soutie
n

mobilisation ce samedi pour soutenir les Ouïghours persécutés en Chine


Nantes-Afghanistan, solidarité !
Rassemblement de soutie
n

Aujourd’hui plusieurs personnes se sont rassemblées devant la préfecture pour dénoncer le traitement cruel des Ouïghours en Chine et le silence du gouvernement français et de l’Europe. Plus tard, les manifestants partent déambuler en ville vers commerce, sous escorte policière. Le cortège remonte la rue du Calvaire, bruyant et déterminé, faisant résonner les slogans sous les yeux des nantais venus faire leur shopping du samedi.
La petite manifestation arrive devant le magasin Zara, particulièrement concerné dans l’oppression des Ouïghours puisque leurs vêtements sont confectionnés en Chine par des Ouïghours enfermés dans des camps et exploités. Zara n’en est pas à son premier mépris de la vie humaine : en effet, la marque avait déjà exploité des centaines de Bengalais, payés au lance-pierre pour fabriquer les articles de la marque dans des usines insalubres et vétustes. Plus d’un millier d’entre eux seront tués par l’effondrement d’un de ces immeubles en 2013.
Mais devant Zara il y a autant de policiers que de manifestants, venus protéger le magasins. Tous les corps de police se sont déplacés (BAC, CDI, motards…), armés, pour sécuriser la marque et son profit. Une prise de parole suivie d’une minute de silence a tout de même pu se réaliser devant le magasin, qui a fermé ses portes par un rideau de fer, enfermant des dizaines de clients à l’intérieur !
Après un long moment durant lequel le magasin est resté bloqué, les manifestants se dispersent en appelant une dernière fois à soutenir les Ouïghours et condamner la CHine et ses complices. La pression policière n’aura pas empêché la solidarité de s’exprimer !

La prise de parole du collectif Nantes.foruyghurs :
“Depuis 2016, le Parti chinois mène au Xinjiang une politique de type génocidaire contre les peuples musulmans turcophones. Des centaines de milliers de citoyens ouïghours ont été internés dans des camps ou condamnés à des années de prison. Travail forcé, séparation des familles, stérilisation forcée, destruction des cimetières et des lieux de culte… “Soyez sans pitié”, avait dit, en 2014, le président Xi Jinping.
Les Ouïghours sont l’une des 56 ethnies qui composent la République populaire de Chine. Les Ouïghours sont turcophones et de religion musulmane, installés en Asie centrale depuis plus d’un millénaire.

Les violences et exactions perpétrées par les autorités chinoises sont multiples et nous aimerions rappeler certains éléments frappants : les stérilisations et les avortements forcés, organisés à grande échelle en région ouïghoure, ont pour objectif de diminuer le taux de natalité des Ouïghours et donc leur démographie. C’est donc l’extermination progressive de la population ouïghoure qui est visée. Des centaines de camps ont été construits; dans certains, on y organise le travail forcé des Ouïghours.

Comme l’a dit Raphaël Glucksmann : « Griezmann ou des milliers de jeunes sur les réseaux sociaux ont plus fait en un an pour les Ouïghours que tous nos dirigeants réunis. »
L’Union européenne n’a pour l’instant pris aucune mesure concrète !

La France ne peut pas rester sans agir, ni cautionner ou se rendre complice, même indirectement, du génocide à l’œuvre en Région ouïghoure. Nous même nous ne pouvons pas rester sans rien faire. Qu’est-ce que ça nous coûte de ne plus vous habiller chez zara, h&m ou même uniqlo? Imaginons pendant deux minutes si c’est nous qui avions été enfermé dans ces camps forcés au travail. N’aurions nous pas aimé avoir le soutien du reste du monde et sentir que des gens luttent pour nous et avec nous?

Selon un témoignage d’un ancien détenu dans les colonnes de Libération, dans ces bâtiments entourés de barbelés et aux vitres bouchées, les détenus doivent chanter l’hymne du parti chinois, réciter par cœur la pensée du président Xi Jinping et regarder des vidéos de propagande. Ils auraient aussi interdiction de parler le ouïghour, de pratiquer leur religion et de respecter leurs traditions, sous peine de sanction et de torture. La Chine collecte même leur organes afin d’avoir des réservoirs d’organes pour les hôpitaux du pays.”

SOLIDARITE AVEC LES OUÏGHOURS !

25k
fb-share-icon184932
27k
Cette article a 886 vues