Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

NOTRE-DAME-DES-LANDES : SEMAINE INTERGALACTIQUE DU 28 JUILLET AU 1er AOÛT

juillet 26, 2021

– Demandez le programme ! –

Depuis quelques années, sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, plusieurs jours de rencontres « intergalactiques » rassemblant des luttes du monde entier sont organisées. Cette année, malgré de nombreux obstacles, une délégation Zapatistes venue du Mexique sera présente sur zone, à l’occasion d’un déplacement en Europe.

Voici un programme indicatif : événements, d’ateliers, assemblées, balades et fêtes.

Avant la partie mixte du rassemblement intergalactique, rencontres en mixité choisie :

/// 27 juillet autour de 17h – port de l’esclain : Débarquement de la flottille des femmes et dissidentes de l’ouest puis transfert en tracteurs à la ZAD.

/// Les 28 et 29 juillet – ¡Muchas luchas para vivir, un mismo corazón para luchar! : Deux jours de rencontres de femmes, personnes trans, inter et non-binaires de l’Autre Europe – sans mec cis – organisées par la commission genre Européenne

Le programme complet est en pdf disponible sur le site zad.nadir.org et ici : https://lite.framacalc.org/9ols-programa-por-carpa-con…

A noter qu’en parallèle du rassemblement en mixité choisie et sur un autre lieu de la zad, des habitant.es du bocage proposeront des discussions ouvertes à tout.es autour de la place possible des mecs cisgenre dans le féminisme

– Mercredi 28, 20h30-23h- retour d’expériences et débat

– Jeudi 29, 20h30-23h, – projection/atelier

### Vendredi 30 juillet – journée de transition entre les journées en mixité choisie et le rassemblement intergalactique.

— Matin et après-midi :

Tournoi de foot populaire – après le championnat aussi épique que pluvieux de l’automne, tout sera remis à plat – formez des équipes et inscrivez vous à l’accueil.

Départ pour différentes balades – 10h Ambazada

– découverte du bocage avec le collectif des sentiers de Camille

– autour de l’histoire de la ZAD et de ce qui s’y déploie au présent avec des habitant.es

Petits chantiers sur des lieux de la ZAD

— Dès vendredi (et pendant les journées suivantes) :

De l’autre côté – parcours sonore et photographique autour de l’exil – de la rencontre des Balkans entre de jeunes européens cherchant d’autres manières de vivre et ceux qui dans le chemin inverse tentent le passage vers l’Europe.

Lutte Gouren – atelier d’initiation – le gouren est un sport créé par les paysans en Bretagne, a priori vers le XVème siècle. Sport populaire par essence, il était organisé après les moissons, et était, au même titre que la danse et la musique, un des ferments de la convivialité d’une communauté. En célébrant la fin des moissons, était aussi célébré la coopération et la solidarité des communautés paysannes lors de ces grands travaux collectifs.

Jardin sonore – “La rue fait mauvais genre” + “Violences sexistes en espaces publique envers les femmes”

Exposition sur la Commune de paris et le soulèvement historique du peuple parisien en 1871 – par l’association des ami.es de la commue de Paris.

— A partir de 19h :

/// Prise de paroles introductives et communication depuis les terres rebelles du Chiapas \\\

— 21h42 au phare de la rolandière:

/// Rites d’accueil et de passage \\\

Concerts :

Armando balconi avec son numéro d’homme orchestre et de karaojukebox collectif

Chocolat billy – rock hybride dérivant et décollant

Mathias Pontevia – impro batterie hors cadres

### Samedi 31

— Matin : Assemblée autour du “Voyage pour la vie”, des réseaux en sédimentation en bas à gauche en Europe et des solidarités avec les zapatistes

Comment les réseaux qui se sont re-constitués ces derniers mois pour préparer l’accueil de la délégation zapatiste peuvent se déployer sur divers enjeux locaux et internationaux ? Quelle solidarité active avec les zapatistes et quelles mobilisations nécessaires pour le démarrage du “Voyage pour la vie”?

Projection du film “Le train Maya, l’oeil du cyclone”, un projet qui transformerait complètement la péninsule du Yucatan au Mexique, en attirant des millions de nouveaux touristes, en ouvrant le territoire à l’exploitation du capital transnational, et contre lequel se bat le Comité régional indigène, entre autres.. suivi d’une discussion et d’un croisement avec le renouveau de la lutte No Tav en présence de camarades du Val Susa.

La ZAD de Notre-Dame-des-Landes au présent – interventions de divers groupes sur les usages et communs de la zad, les enjeux de vie, de luttes, d’autonomie, d’habitats collectifs et de résistances foncières et naturalistes

Quelles résistances contre le maintien de la dictature et du système colonial au Tchad ? – présentation et discussion avec un camarade exilé tchadien

Soignant.es en lutte et soin de la communauté – discussion avec le collectif de lutte contre le transfert du CHU de Nantes et autour de ce que serait une offre de soin désirable antithétique avec les restructurations qui se poursuivent pendant la crise sanitaire.

— Aprés-midi :

Résistances territoriales et construction d’autonomies durables (première partie)

Regards croisés sur les mouvements zapatistes, kurdes et kanaks autour de certains grands axes qui se déclineront avec différents intervenant.es.

Quels rapports de force et stratégies pour se soulever et tenir aujourd’hui dans la durée face à des formes de gouvernementalités adverses, d’oppression coloniales ou d’économies toxiques ?

Quelles formes de vie, d’organisation et de productions sur des territoires en recherche d’autonomie ? Quels internationalismes ?

Avec pour intervenantes

autour du mouvement kurde : Veysel Keser, co-maire en exil de la ville de Ipek Yölu (Bakur, Turquie), Un représentant du Centre Démocratique Kurde en Francce, deux femmes internationalistes de retour du Rojava

autour du mouvement kanaks : François Eïra KARE, Militant indépendantiste Kanak, membre du MJKF ( mouvement Kanak en France).

autour du mouvement zapatiste : Avec des soutiens actifs du mouvement zapatiste

Rencontres radicales – Pour des dialogues féministes décoloniaux. Présentation du livre éponyme et dialogue avec Manal Altamimi, Tal Dor, Nacira Guénif-Souilamas

Ce livre est le fruit d’une praxis de dialogue féministe et décoloniale entre des personnes dont l’oppression est tangible tout en étant différente, dans son étendue, sa forme, sa durée et son intensité. Qu’elles participent de l’hégémonie israélienne, française ou encore phallocentrée, hétérocentrée et eurocentrée, ces oppressions sexistes, statutaires, économiques et raciales nous affectent inégalement dans leur intensité et leurs conséquences.

La Chose contre l’ordre électrique- Regroupement d’individus et de collectifs issus de différentes luttes liées à l’énergie (anti-nucléaire, anti-THT, anti-éolien etc.) et décidés à s’organiser pour que la Terre ne se soit plus réduite à un vaste stock de ressources pouvant être pillé sans limites.

De Lieuron à Redon, le retour combatif des fêtes libres contre la répression – avec des représentant.es du collectif national des sons.

Point d’étape sur le week-end, en mixité choisie et sans mecs cis –

Comment ça va pour nous sur cet évènement et ambiance générale – est-ce que ce qui a été mis en oeuvre est adapté ? comment l’ajuster ?

“Je jure de lutter en toute loyauté” – conférence gesticulée sur l’innovation sociale, la start-up nation et la rencontre avec le zapatisme

Réveiller les esprits de la terre – avec Barbara Glowczewski – luttes, langues régionales et savoirs réinventés: des peuples autochtones aux habitant.es des zad et autres territoires en soulèvementForums Thématiques : politiser l’intime – Avec Loona et Marilou – sur inscription (max 25 personnes) Deux facilitatrices proposeront des exercices d’introduction avant d’ouvrir un espace en grand groupe pour explorer des thématiques telles que le rapport au corps, la sororité et ses obstacles, l’abstinence comme moyen de lutte, être femme et être en lutte…

concerts :

L’intruse En français, en italien ou en anglais, a capella ou au rythme du frottement de leurs couteaux, elles chantent les vies, les espérances et les révoltes des femmes d’hier et d’aujourd’hui.

Cherie coco – une musique barbouillée, aux confins de la musique populaire, naviguant entre créole et forro, ça tape du pied et ça rigole sévère, ça gigote et c’est contagieux ! Ça raconte la vie ici ou là-bas, va savoir !

Macadame – duo flamenco electro feministe décoloniale

Bisous Mamie – solo electro rock wave sautant et suintantpetite scène avec des mix et dj’s intergalactiques

### Dimanche 1er août

— Matin :

Résistances territoriales et construction d’autonomies durables (partie 2 – suite) Regards croisés sur les mouvements zapatistes, kurdes et kanaks et leurs histoires respectives

Présentation de “Tout peut exploser” par Paul Poulain du “collectif notre maison brûle” – D’AZF à Lubrizol et Beyrouth, s’organiser face aux risques industriels et au monde qui les engendre – https://www.notremaisonbrule.net/

Le journalisme de préfecture – présentation autour du traitement médiatique des violences policières avec l’acrimed

Assemblée sur le réseau d’entraide Vérité et Justice et le combat mené par les familles de victimes contre les violences policières et le racisme d’Etat avec Fatou dieng et Awa gueye – https://www.facebook.com/reseauveriteetjustice/

Discussion avec expo sur la Commune de Paris – . Que reste-t-il aujourd’hui de ce soulèvement révolutionnaire, localisé et contagieux qui en a inspiré bien d’autres ? Quelles expériences en tirer? avec Wilfrid, scénariste de bande dessinée, auteur de 3 tomes sur les “communardes”, Julie, syndicaliste CGT, des habitant.es de la zad NDDL

— apès-midi :

Assemblées de coordination sur les 17 contre la réintoxication du monde et le 17 septembre prochain- https://agir17.noblogs.org/

Les Soulèvements de la terre – retour sur la saison 1 et projections sur la suite! croisement avec d’autres expériences d’occupations de terres et blocages d’industries paysannes, climatiques et territoriales contre l’accaparement agro-industriel et l’artificialisation des sols. Quelles jonctions entre les syndicats paysans, zad – https://lessoulevementsdelaterre.org/

Luttes territoriales en pagaille – comment stopper le démarrage des chantiers de bassines et de privatisation des ressources en eau par l’agro-industrie dans les Deux-Sèvres et le marais poitevin, l’agrandissement des carrières de sable Lafarge à St-Colomban, l’implantation d’amazon à Montbert ou du méthaniseur xxl à Corcoué sur Logne, Unir le front ouest et se préparer pour les actions de la rentrée.

S’organiser face à la répression d’Etat et au retour de l’arsenal “anti-terroriste” pour encager les luttes environnementales et anticapitalistes – avec les inculpé.es du plateau Millevache

Genre et école – discussion sur la construction du genre et ses bouleversements à l’école avec des journalistes et militantes de la revue Z, à l’occasion de la sortie de leur dernier numéro- https://www.ladernierelettre.fr/

Spectacles :

Tequila et camembert – théâtre – trajectoire familiale d’une jeune femme depuis le mexique ouvier et paysans de ses aïeux jusqu’à l’Europe contemporaine et ses écueils.

Autokèn / Autotune tragedy – Reconstitution audio impact d’une erreur policière. Un plan séquence qui traverse les rapports désordonnés d’une situation d’urgence.

Concerts : La smala – chants de bistrots, de quartiers et de séditions

/// Boum bal Mixs de clôture et autres surprises

25k
fb-share-icon184932
27k
Cette article a 793 vues