Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

FACE À LA POLÉMIQUE : PAROLES DE POLICIERS

avril 21, 2019

– «vieille truie », «gros lard »,«j’dégoupille », «faut tirer », «on va vous brûler la gueule » –

C’est LA polémique de ce week-end. Quelques manifestants auraient crié « suicidez vous » aux policiers lors de l’Acte 23. Après avoir subi d’innombrables charges, et de nombreuses blessures sur la Place de la République.

Pour occulter les violences policières inouïes à Paris contre les Gilets Jaunes, et les nombreuses arrestations et agressions commises contre les journalistes – des événements impensables dans n’importe quel autre pays européen – les médias fabriquent un écran de fumée. Un prétexte pour détourner l’attention.

Les images passent en boucle sur toutes les chaînes. On invite des policiers en colère. Les commentateurs commentent, les éditorialistes s’indignent. La polémique est évidemment relayée et instrumentalisée par le gouvernement.

Tout aussi importantes que les images de violences en elles-mêmes, voici donc un florilège de paroles de policiers pour répondre à la polémique. Puisqu’on reproche un slogan à des Gilets Jaunes, voyons ce que peuvent dire les agents assermentés sur le terrain.

Ils menacent de « dégoupiller » et de « brûler la gueule » des manifestants. D’autres appellent à « tirer » à balles réelles sur une foule désarmée. D’autres encore insultent une passante de « vieille truie », ou de « connasse ». Ou, pire, tirent en hurlant de joie « bouyaka », « fils de pute » ou « allumez les ! ».

Autant de paroles qui montrent l’état d’esprit qui règne dans le corps policier : celui d’un corps au dessus des lois, certain de son impunité, qui mène une véritable guerre contre la population. Quel est le plus grave : un slogan malheureux crié sous le coup de la colère, ou des menaces et des insultes répétées sur tout le territoire, émanant d’un corps armé, payé par l’Etat, et assermenté ?

Mais personne ne condamnera ces dernières.

Policiers : ne vous suicidez pas. Démissionnez !

25k
fb-share-icon171262
27k
Cette article a 205 vues