Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

CULTE DE L’ORDRE ET CULTURE DU VIOL : ÉTAT DES LIEUX SUR LE SEXISME SYSTÉMIQUE

mars 8, 2021

CULTE DE L’ORDRE ET CULTURE DU VIOL : ÉTAT DES LIEUX SUR LE SEXISME SYSTÉMIQUE

– Un dossier du collectif « Désarmons-les »

À l’heure où certaines féministes en appellent à une police « mieux formée », il est bon de rappeler différents exemples qui démontrent combien les forces de l’ordre profitent de leur fonction pour soumettre définitivement celles qu’ils considèrent, dans leur for intérieur, comme inférieures.

Les violences du corps policier à l’encontre des femmes sont avant tout autoritaires, alliage entre un pouvoir universel et socialement admis de contrôle et de punition de la part des hommes, qui les amène à s’arroger le droit de jugement, mais également de vie ou de mort sur la victime, moyen de contrôle absolu et définitif démontrant la toute puissance de la sauvagerie masculine. Les femmes doivent être à la disposition des hommes et doivent être soumises à leurs injonctions, à leurs désirs, et ce qu’elles refusent de donner, les hommes peuvent le prendre par la violence. Ce qui est vrai pour les hommes en général l’est vrai pour les hommes de l’Ordre en particulier.

Il est nécessaire de rappeler que les violences policières sexistes sont interdépendantes de la structure et de l’histoire de l’institution policière, mais aussi du système judiciaire et carcéral. Pour analyser cette domination, nous proposons de partir des violences individuelles des hommes de l’Ordre, puis de l’affirmation de leur toute puissance au sein de l’appareil d’État, pour aboutir sur les violences dans les lieux de privation de liberté et élargir sur cette question éminemment contemporaine : comment s’affranchir des forces de l’ordre dans nos luttes ?

La suite ici : https://desarmons.net/…/culte-de-lordre-culture-du-viol-et…/

25k
fb-share-icon171262
27k
Cette article a 926 vues