Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

🏠 27 MARS : RETOUR SUR LA MOBILISATION POUR LE DROIT AU LOGEMENT

mars 29, 2021

– Samedi après-midi, des centaines de personnes ont défilé pour le logement, contre les expulsions et les loyers chers –

La mobilisation était dans les agendas de longue date, prévue par des collectifs comme le DAL (Droit au Logement), la LDH, l’Autre Cantine ou la Maison du Peuple, dans le cadre d’une journée européenne pour le droit au logement.
A Nantes comme ailleurs en France et en Europe, des milliers de personnes vivent à la rue, alors que des logements vides sont plus nombreux et pourraient être réquisitionnés. Par ailleurs, les expulsions se font de plus en plus fréquentes, dans une volonté répressive de celles et ceux qui n’ont plus les moyens de payer leur logement… Nantes est une des villes les plus chères de France après Paris, Nice et Bordeaux ! Et les loyers devraient continuer d’augmenter, alors que l’Etat supprime progressivement les APL pour les plus précaires.

A Nantes, le contexte était aussi particulier : la ZAD du Carnet a été expulsée et détruite par les forces de l’Etat au début de la semaine. La tonalité de la manifestation était donc plus déterminée et animée qu’à l’accoutumée. Il semblerait que la police ait eu peur d’un soulèvement : aux abords de la MDP, des dizaines d’agents contrôlaient les personnes qui sortaient du lieu ! Ce lieu est d’ailleurs expulsable depuis fin mars, il est important de se tenir informé.e et de soutenir les habitant.e.s.

Le cortège a suivi le parcours habituel, dans une belle dynamique de chants, de slogans et de quelques pétards judicieusement placés. Une tentative de passer par la rue d’Orléans a été empêchée par des gendarmes qui ont fait usage de lacrymogène. La foule a poursuivi jusqu’à la place Graslin pour faire le lien avec le monde de la culture en lutte. Aux alentours, le dispositif policier était très rapproché et menaçant. Pour quelques centaines de personnes qui défilent pour réclamer un toit décent pour les plus pauvres…

Les loyers ne cessent d’augmenter, de nombreuses personnes ont du mal à le payer, surtout dans ce contexte particulier, les logements vides courent les rues, mais l’État continue à expulser et à diaboliser les squatteurs.euses : Exigeons la réquisition des logements vides ! Interdisons la spéculation immobilière !

Suivre le DAL à Nantes : https://www.facebook.com/DalNantes
Pour suivre la MDP : https://www.facebook.com/MdPNantes/

📸 Nantes Révoltée, Nils Denechere, Suvann, Photographe

25k
fb-share-icon171262
27k
Cette article a 898 vues