Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

🌳 LA ZAD DE LA COLLINE DÉTRUITE PAR LA POLICE

mars 31, 2021

C’est la 4ème expulsion d’une ZAD sur le territoire européen depuis le début du mois de mars, après celle d’Arlon en Belgique, et celles du Triangle de Gonesse et du Carnet en France. Soumis aux intérêts financiers des bétonneurs et de leurs projets écocidaires, les États libéraux poursuivent leur entreprise de destruction méthodique du vivant.

Ce mardi 30 mars, en Suisse, la police a expulsé les habitant.e.s de la Zad de la Colline du Mormont qui occupaient ce terrain près de Lausanne depuis le 17 octobre 2020. Ils s’opposaient à un projet d’extension de la clairière du cimentier Lafarge/Holcim – multinationale spécialisée dans la production de ciment, de granulats et de béton – une industrie extrêmement polluante. Rappelons que ce groupe à la renommée internationale est empêtré dans de multiples scandales. L’entreprise a notamment déversé ses eaux usées hautement toxiques dans la Seine en septembre 2020 et participé au financement du terrorisme en Syrie, entre autres…

L’opération policière a débuté dès l’aube. Accompagnés par du matériel de génie civil – chasse-neige, pelleteuses et tronçonneuses – les forces anti-émeute ont progressé rapidement à travers la zone à défendre en démantelant une à une toutes les barricades.

D’abord exclusivement non-violente, chaînes humaines et techniques d’immobilisation pour entraver l’avancée des engins de chantier, la résistance s’est durcie au fil de la journée. Des tactiques plurielles se sont déployées au sol et dans les airs, ralentissant largement les travaux de démolition des forces policières. Pendant que sur terre, jets de projectiles et fusées d’artifice répondaient à chacune des charges policières, des militant.e.s décidaient de prendre de la hauteur, en rejoignant les cabanes dans les arbres, nécessitant l’emploi de nacelles pour les faire descendre.

Malheureusement, le courage des opposant.e.s n’aura pas eu raison de la démesure de cet important dispositif policier. À la fin de la journée, les lieux de vie étaient complètement détruits et la police annonçait l’arrestation d’au moins 34 personnes. Cependant la détermination des activistes n’est pas entamée et la lutte continue sur place contre les rois du ciment.

Alors que la communauté scientifique ne cesse d’alerter les gouvernements sur le chaos environnemental, à marche forcée les logiques mortifères et les projets fous s’étendent continuellement aux quatre coins de la planète. Face au désastre, des îlots de résistance se multiplient, des mobilisations écologistes et des ZAD fleurissent partout. L’envie de renverser l’ordre des choses semble terriblement puissante chez une partie de la jeunesse. Les explosions de colère populaire se font plus nombreuses contre l’ordre capitaliste. Le désir de justice sociale et de justice climatique se fait toujours plus pressant. Construisons des ponts à l’international, tissons et développons des solidarités entre les luttes des villes et des campagnes. Contre l’atomisation de nos vies, créons un avenir commun, un futur désirable ici et maintenant, afin de stopper la machine. Il est venu le temps de jeter toutes nos forces dans la bataille.

Événement à venir localement, à Saint-Colomban en Loire Atlantique contre un projet similaire qui prévoit l’extension d’une carrière de Lafarge. Une grande mobilisation est prévue en juin prochain. Répondons coup pour coup.
Plus d’infos : https://lessoulevementsdelaterre.org/

Photos : Réseaux d’infos Zad Nddl et Zad de la colline

25k
fb-share-icon171262
27k
Cette article a 1 068 vues